Illustre la relation toxique
Etre mieux avec les autres

Comment reconnaître une relation toxique et quoi faire pour s’en sortir ?

Les relations toxiques sont néfastes pour notre bien-être mais nous ne sommes pas toujours conscients d’être concernés par ce phénomène. Parce que cela nous détruit à petit feu il est important de savoir repérer ce genre de situation et d’avoir un plan d’action pour s’en sortir au plus vite.

Dans cet article nous allons définir le portrait type d’une personne toxique et vous aider à identifier si vous êtes en présence d’un tel personnage. Si tel est le cas on verra ce qu’il faut faire pour s’en sortir.

Qu’est-ce qu’une personne toxique ?

Une personne toxique est une personne de notre entourage personnel (membre de notre famille, conjoint, ami…) ou professionnel (collègue, patron,…) qui a un comportement malsain envers nous qui passe notamment par le mensonge et la manipulation.

Parfois également qualifiées de perverses narcissiques ou sociopathe les personnes toxiques semblent tout à fait sociables au premier abord mais lorsque l’on analyse leur attitude on constate qu’elles sont lunatiques, changeant d’humeur sans cesse, alternant entre gentillesse et méchanceté ou encore entre éloges et reproches.

Leur comportement toxique provient généralement du fait que ce sont des personnes qui ont un grand manque de confiance en elles et qui n’ont pas trouvé d’autre moyen pour se sentir bien que celui de rabaisser les autres. Elles projettent leurs peurs sur leur entourage et essaient d’attirer l’attention sur elles.

Une personne toxique n’est pas nécessairement une personne mauvaise, une psychopathe qu’il faut s’empresser d’aller dénoncer. Il s’agit d’une personne dont la compagnie n’est absolument pas bonne pour nous parce qu’elle nous empêche d’être la meilleure version de nous-même, elle prend plaisir à saboter tout ce que nous tentons de mettre en place dans notre vie. Elle nous tire vers le bas en nous faisant perdre confiance en nous, nous épuise émotionnellement, nous rend triste, nous fait ressentir de la culpabilité et de la frustration, parfois on se retrouve isolé et on a l’impression de ne plus être maître de nos décisions … Difficile de se sentir équilibré, épanouit et motivé dans une telle situation.

Une relation toxique affecte donc profondément notre état psychologique mais le problème est qu’on ne se rend pas toujours compte que l’on y est confronté.

Comment savoir si l’on vit une relation toxique ?

Il y a des signes qui peuvent nous mettre sur la voie. Il faut savoir les reconnaître dans le comportement de la personne qui nous les fait vivre.

Généralement la personne toxique :

  • Se plait dans les situations de conflit, voire même de drame et aime se faire passer pour une victime. Elle a tendance à toujours tout exagérer pour que « sa souffrance » semble encore plus importante et jamais aucune situation n’est de son fait, ce sont toujours les autres qui sont responsables de ses malheurs et elle n’hésite pas à faire beaucoup de reproches. C’est d’ailleurs parfois vous qui en faites les frais.
  • N’est jamais satisfaite, une vraie pessimiste. Même quand vous pensez qu’une attention va lui faire plaisir ce n’est pas le cas.
  • Aime avoir raison et ne supporte pas qu’on lui laisse penser le contraire. Elle se vexe facilement, change de conversation, voire même se met en colère si on lui dit qu’elle a tort. Elle ne s’excuse jamais et se montre rancunière si votre opinion est différente de la sienne. Bien évidemment cette attitude la pousse à ne jamais assumer ses responsabilités.
  • A la critique facile et passe beaucoup de temps à juger les autres. Elle aime vous faire remarquer les choses qui ne vont pas chez vous, vous donner son avis ou des conseils, même si vous ne lui avez pas demandé son avis. Elle vous rabaisse dès qu’elle en a l’occasion pour mieux se mettre en avant et se vanter. Elle passe son temps à parler dans le dos des autres (et le vôtre, ne vous faites pas d’illusions !).
  • Veut toujours tout contrôler. Elle ne cesse de vous dire quoi faire et comment le faire. Elle manipule vos décisions et actions et parfois même les situations. Elle se sert de vous et s’incruste dans votre espace vital car c’est aussi en assurant une emprise régulière qu’elle peut le mieux vous influencer sournoisement. Elle a également tendance à vous éloigner des autres, à créer une relation exclusive avec vous, non seulement par jalousie mais également parce que, coupé de votre entourage, vous êtes plus facilement manipulable. Attention au chantage affectif.
  • Monopolise la parole et l’attention. Elle aime parler d’elle, être au cœur des discussions et interrompre les autres car elle veut montrer qu’elle sait tout et a toujours raison. Bien sûr elle n’écoute pas les autres car elle n’accorde aucun intérêt à ce qu’ils pensent.
  • N’a pas d’empathie et de compassion pour vous, ni pour les autres. Elle ne sait pas montrer de reconnaissance, ne sait pas s’excuser pour le mal qu’elle vous fait. C’est une personne égoïste qui n’est pas présente pour vous lorsque vous en avez besoin. Elle n’a que faire de vos préoccupations et envies car seuls ses problèmes comptent.
  • Elle ment. Elle déforme souvent la situation pour mieux passer pour une victime et pour mieux vous culpabiliser. Elle a une vraie tendance à la mythomanie. Bien sûr elle évite de se dévoiler sous sa véritable nature en se montrant parfois fragile.
  • Peut se montrer, dans les cas les plus extrêmes, violente physiquement mais aussi émotionnellement (violence verbale) et avoir recours au harcèlement.

Globalement une personne toxique a un comportement négatif et paranoïaque : elle se plaint, critique et juge, fait des sarcasmes, s’apitoie sur son sort, …. Et nous savons que l’attitude de ce genre de personne va avoir tendance à déteindre sur les personnes qu’elle côtoie. Rappelez-vous, nous sommes la moyenne des 5 personnes que l’on côtoie le plus. Est-ce que vous voulez vraiment devenir ce genre de personne ?


Ces caractéristiques sont de bonnes bases d’analyse mais il faut également écouter votre instinct. Même si on n’a pas réussi à clairement identifier une personne toxique on a parfois la sensation que quelque chose ne va pas dans certaines relations. D’ailleurs avec un peu de recul on se rend souvent compte qu’une personne toxique est désagréable et qu’on n’apprécie pas vraiment sa compagnie. On ne peut jamais compter sur elle mais elle ne cesse de nous solliciter, la relation ne va que dans un sens (le sien) car, on ne sait comment, elle arrive à faire en sorte qu’on se sente redevable vis-à-vis d’elle et pompe ainsi toute notre énergie. Il y a clairement un déséquilibre et un sentiment de malaise. Alors au moindre doute il ne faut pas hésiter à analyser la situation et se poser les bonnes questions.

Mais même si la prise de conscience est là on ne sait pas toujours comment s’y prendre pour y mettre un terme.

Comment se sortir d’une relation toxique ?

Comme pour un poison, qui dit « toxique » dit « danger ». Il faut donc agir au plus vite pour s’en éloigner, se libérer de l’emprise de la personne en question … Je l’ai déjà dit à diverses reprises sur ce blog, nous représentons la somme de nos décisions. Il ne tient qu’à nous de décider que cette relation malsaine doit prendre fin pour s’auto-protéger, se libérer de toute manipulation et reprendre son bien-être en main. Une relation devrait toujours être à double sens, si ce n’est pas le cas alors il n’y a rien d’égoïste à vouloir cesser de souffrir et pour cela, si on le peut, on mettra tout simplement fin à la relation en évitant la personne ou en lui disant clairement qu’on ne souhaite plus la fréquenter.

Mais souvent on maintien une situation pour de mauvaises raisons : peur du regard des autres, peur de faire de la peine à la personne, espoir que la situation change avec le temps, et surtout peur du conflit car, on l’a dit, les personnes toxiques peuvent se mettre facilement en colère, voire devenir violentes. C’est d’autant plus difficile que souvent elles font partie de notre entourage proche (famille, ami de longue date) ou encore des personnes avec qui l’on travaille et on n’a pas vraiment d’autre choix que de les côtoyer.

Dans ce cas-là il faudra préférer une méthode plutôt douce et rappelons-nous d’abord deux points importants :

  • les « victimes » des personnes toxiques sont le plus souvent des personnes vulnérables (qui ont une faible estime d’elles-mêmes et sont plus tournées vers les besoins des autres que vers leurs propres besoins) et fragiles ;
  • nous l’avons vu dans la description de leur profil, les personnes toxiques n’ont pas confiance en elles.

Alors pour affronter ce type de situation il faut déjà commencer par reprendre confiance en soi et connaître nos propres besoins et objectifs. Ils doivent être notre priorité et personne n’a le droit d’interférer pour nous empêcher de les atteindre. Nos choix n’ont pas à être jugés et nos actions ne doivent pas être critiquées. Seuls les commentaires constructifs pourraient attirer notre attention, le reste n’est que jalousie et tentative de déstabilisation, ça ne doit pas nous atteindre.

Ensuite il faut faire preuve de compréhension pour mieux décoder les réactions de la personne et ne pas prendre personnellement les critiques qu’elle nous lance. Au fond il faut voir la personne toxique comme quelqu’un de malheureux qui n’est probablement même pas conscient d’avoir un comportement inapproprié.

Enfin il faut discuter de la situation avec elle et lui expliquer que la relation nous fait du mal, lui décrire ce que l’on ressent et pourquoi.

  • Dans le cas où elle prend conscience et admet que son attitude est négative il sera probablement possible d’obtenir une amélioration de la relation, cela demandera beaucoup d’effort à la personne toxique et beaucoup de patience pour vous mais parfois le lien de parenté ou la situation fait que ça en vaut la peine. Un éloignement pendant quelques temps peut s’avérer utile dans cette démarche.
  • Dans le cas contraire il ne faut rien espérer et choisir de s’éloigner au moins sur le plan émotionnel si on ne peut pas le faire physiquement. Il faut enfiler « une armure » pour ne plus écouter ses plaintes, critiques et reproches. Si l’on choisit de rompre la relation il faudra l’expliquer calmement, inutile de blesser l’autre, mais fermement pour qu’il ne subsiste aucune ambiguïté dans l’esprit de la personne. Il faudra s’attendre à une réaction de sa part bien entendu mais cela peut être anticipé.

J’ai personnellement vécu une relation toxique pendant de très nombreuses années et malgré maintes discussions pour tenter d’avancer plus sereinement ensemble je n’ai finalement pas eu d’autre choix que de couper définitivement les ponts avec ma propre mère. Cette décision n’est pas facile à assumer tous les jours, d’autant qu’il y a toujours des gens pour me rappeler que l’on a qu’une mère, qu’elle s’est occupée de moi, que ça ne se fait pas, …. Mais celui qui n’a pas vécu ce genre de relation ne peut pas comprendre ce que l’on ressent. Depuis que j’ai pris cette grave décision j’ai l’impression de pouvoir à nouveau respirer à plein poumons, je ne ressens plus aucune culpabilité, je ne me sens plus en danger et surtout, maintenant que j’ai des enfants, je pense avoir protégé ma famille par la même occasion.

Alors je ne peux qu’inciter les gens qui se sont retrouvés dans mon cas à réagir au plus vite pour pouvoir reprendre leur souffle. J’espère vraiment que cet article vous aura été utile. Partagez votre expérience : si vous avez vécu une relation toxique et que vous en êtes sortis, dites-nous comment vous vous y êtes pris. Si vous venez d’identifier que vous êtes sous l’emprise d’une personne toxique, dites-nous ce que vous comptez faire.

Author

angee.myblog@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *