Relaxation par l'esprit, image de Bouddha
Etre mieux dans ma tête / Etre mieux dans mon corps

Entraînez votre esprit à la relaxation

Nous l’avons vu dans l’article Quelles sont les différentes techniques de relaxation ?, nous avons besoin de nous relaxer pour faire face à notre quotidien surchargé et pour cela il existe de très nombreuses méthodes.

Dans cet article nous allons voir plus en détail celles qui s’appuient sur l’esprit.

Le training autogène

Egalement appelée auto-déconcentration concentrative (à tes souhaits !!) , cette méthode a été mise au point par le psychiatre allemand Johannes Heinrich Schultz, et est reconnue dans le milieu médical en Europe car elle est issue de travaux réalisés en psychologie.

Elle consiste à apprendre à se relaxer soi-même en utilisant l’autosuggestion (c’est la répétition mentale de phrases) à partir des sensations ressenties dans le corps : pesanteur, chaleur,  battements du cœur, respiration, chaleur de l’abdomen, fraîcheur du front). C’est une méthode inspirée du Hatha Yoga et de l’Auto-hypnose (voir plus bas) qui permet de réduire les tensions, le stress et l’anxiété, ainsi que de redonner de l’énergie. Elle peut également réduire les troubles digestifs.

Une séance se pratique assis ou allongé, les yeux fermés et peut durer de 10 minutes à 1 heure. La régularité de la pratique est importante d’où le terme « training ».

La méditation

Certains affirment que la méditation n’est pas une technique de relaxation, qu’il s’agit d’une pratique distincte mais la différence m’a semblée trop subtile pour entrer dans le détail alors j’ai préféré la glisser ici (avec mes excuses pour ceux qui ne sont pas d’accord).

Pratiquée depuis des millénaires elle est considérée comme une technique de psycho-neuro-immunologie (qui, en gros, est l’étude de l’impact des événements psychiques sur le système immunitaire), utilisée pour aider certains malades.

La pratique consiste à entrer en haute concentration (sans avoir de pensées parasites), apprendre à se focaliser sur le moment présent, sur son corps ou un point du corps en particulier, sur une sensation, sur sa respiration et/ou son esprit. Cette concentration de l’esprit peut être atteinte à travers les vibrations de la voix (souvent le son « aum »), un objet (flamme de bougie, une image qui évoque un bon souvenir, …) ou encore à travers la respiration (depuis l’entrée d’air dans les narines, le passage dans les poumons, …).

Si la méditation a un peu plus d’effets sur le mental (combattre l’insomnie, activer la mémoire, ressentir un sentiment de paix, réduire les pensées négatives, améliorer l’humeur, atteindre la sérénité, …) elle a également des bienfaits sur le plan physique (évacuer le stress, réduire la tension artérielle et le risque de maladies cardio-vasculaires, apaiser les migraines, trouver la détente physique, redonner de l’énergie, ralentir le vieillissement, …).

La séance se déroule assis bien droit, généralement sur un tapis, un coussin ou une couverture, elle dure une dizaine de minutes et il est recommandé de pratique au quotidien.

La pleine conscience

Cette méthode est plus développée aux Etats-Unis où elle est utilisée en soins complémentaires pour les patients souffrant de troubles anxieux ou dépressifs. On l’appelle également Mindfulness.

Il s’agit de trouver le calme intérieur en se déconnectant de ses pensées pour être pleinement conscient de l’instant présent et observer un point précis sans jugement, avec curiosité et bienveillance. Par exemple, on peut porter notre attention de façon intentionnelle sur sa perception du monde, ses sensations corporelles ou encore sa respiration (les mouvements de la poitrine et du ventre, la sensation de l’air qui entre dans la gorge, …).

En plus de réduire le stress, cette méthode permet de lâcher-prise, d’être plus détendu et d’atteindre la sérénité. Les sentiments d’empathie et d’indulgence sont amplifiés. La méthode est reconnue pour favoriser le sommeil, réduire la tension artérielle, ralentir le vieillissement, renforcer le système immunitaire, apaiser certains maux et améliorer la concentration.

La pleine conscience peut tout simplement être pratiquée en marchant, en accueillant les bruits, les sensations, … (contact de nos pieds avec le sol, balancement de notre corps, mouvement de nos jambes…) et en renvoyant de la gratitude envers la vie, la nature, ce qui nous entoure. Ou au cours d’exercices tels que

  • le body scan : réalisé assis ou debout, le corps bien droit et les pieds ancrés dans le sol, il consiste à porter son attention sur chaque partie de son corps l’une après l’autre et à ressentir les différentes sensations (douleur, chaleur, …).
  • ou encore celui des mouvements conscients : réalisés debout ou allongé, et pratiqués à partir des postures de yoga.

La visualisation guidée

Il s’agit d’une technique de psycho-neuro-immunologie parfois intégrée à des programmes médicaux.

Elle vise à améliorer les performances et le bien-être en agissant sur des comportements ou des processus physiologiques pour accélérer la guérison. Il s’agit d’utiliser les ressources de l’esprit soit par la visualisation, soit par l’imagerie.

  • Par la visualisation on impose des images précises à l’esprit (on se représente un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation).
  • Par l’imagerie on cherche à faire émerger les représentations qui appartiennent à l’inconscient (imagination, intuition).

La méthode, en plus de permettre la détente et la réduction du stress, permet d’accompagner la guérison et d’améliorer les fonctions motrices.

Elle est notamment utilisée dans les séances de sophrologie.

La sophrologie

Il s’agit d’une méthode thérapeutique fondée au début du XXe siècle par le médecin espagnol Alfonso Caycedo mais inspirée des méthodes orientales de méditation. La sophrologie est régulièrement utilisée dans les salles d’accouchement pour aider à la gestion de la douleur.

Il s’agit d’apprendre à gérer ses émotions. L’individu est guidé vers différents états de conscience et niveaux de vigilance, et amené à transformer ses ressentis négatifs en pensées positives. Ce cheminement est rendu possible grâce :

  • à la suggestion (visualisation d’images positives)
  • en employant un ton de voix neutre et régulier propice au relâchement,
  • en faisant pratiquer une respiration adaptée (abdominale) et
  • en utilisant des postures.

Souvent la sophrologie vise à atteindre un objectif particulier : réduire le stress, gagner en confiance en soi, supprimer une phobie, se mettre dans de bonnes conditions pour un examen, …. En plus d’atteindre certains objectifs tels que ceux que je viens de citer, les bienfaits de la sophrologie sont la meilleure gestion du stress et des émotions, un esprit détendu, l’apaisement de certains maux.

La séance peut se dérouler assis, debout ou allongé et dure de 45 à 60 minutes. Il faut parfois plusieurs séances pour atteindre son objectif.

L’hypnose et l’auto-hypnose

L’hypnose a des origines très lointaines : des traces de son utilisation ont été révélées chez les Sumériens en -4 000 ou encore sur des peintures préhistoriques montrant des guérisseurs chamaniques. De nos jours elle est une technique de psycho-neuro-immunologie utilisée en psychiatrie. Elle est notamment utilisée dans certains blocs opératoires à la place des anesthésies générales.

Elle consiste à amener le patient dans un état de bien-être via la suggestion, la visualisation et l’utilisation d’un langage positif pour diriger la pensée. La personne hypnotisée entre dans un état de somnolence dans lequel les muscles sont relâchés et la respiration régulée et elle peut accéder à son inconscient notamment pour faire ressurgir des choses. L’hypnose, sortie des shows TV dans lesquels on fait faire des choses farfelues aux spectateurs ou à des célébrités, a un objectif spécifique de guérison ou d’apaisement (stopper une addiction, vaincre une phobie, se libérer du stress, …).

L’auto-hypnose permet à une personne de se plonger elle-même dans un état modifié de conscience pour se concentrer sur elle-même et s’adresser directement à son subconscient.

Pour ce qui est de la position, il est recommandé de se mettre en position assise, les pieds à plat sur le sol et les mains posées sur les cuisses. Une séance d’hypnose peut durer de 30 à 60 minutes.

Nous avons fait un petit tour d’horizon des différentes méthodes de relaxation qui peuvent être utilisées pour se relaxer par l’esprit. Certaines sont plus difficiles que d’autres à mettre en pratique mais dans tous les cas, lorsque l’on a trouvé celle qui nous convient la clé réside dans la persévérance et la régularité. Pour ces méthodes il faudra débuter par des séances accompagnées par un thérapeute/coach en face à face ou via des applications et/ou vidéos avant de pouvoir les maîtriser seul(e). Il en existe probablement d’autres, dans ce cas n’hésitez pas à me le signaler, je serai ravie d’aller explorer une nouvelle pratique 🙂 .

Retrouvez toutes les techniques de relaxation dans l’article Quelles sont les différentes techniques de relaxation ?

Author

angee.myblog@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *