Etre mieux dans ma tête / Etre mieux dans mon corps

Détendez-vous, respirez !

Nous l’avons vu dans l’article Quelles sont les différentes techniques de relaxation ?, nous avons besoin de nous relaxer pour faire face à notre quotidien surchargé et pour cela il existe de très nombreuses méthodes.

Dans cet article nous allons voir plus en détail celles qui s’appuient sur la respiration.

En permettant une meilleure oxygénation de l’organisme ces méthodes ont de nombreux bienfaits sur notre corps. Elles permettent notamment la détente et la diminution des tensions, de l’anxiété et du stress, la réduction de la tension artérielle ainsi que l’apaisement et une meilleure gestion des émotions et cela de manière rapide.

La respiration abdominale

De façon inconsciente on a tendance à avoir une respiration thoracique (gonflement-dégonflement de la cage thoracique), aussi appelée respiration superficielle car les poumons se gonflent par le haut et ne sont remplis qu’à 30% de leur capacité.

La respiration abdominale est pourtant celle que l’on utilise naturellement les premiers mois après notre naissance. Il s’agit de respirer de façon lente, longue et profonde avec le ventre. A l’inspiration, le diaphragme, muscle qui sépare le thorax du ventre, appuie sur les organes abdominaux pour gonfler le ventre permettant aux poumons de se remplir d’abord par le bas et jusqu’en haut. A l’expiration c’est l’inverse, le ventre se creuse jusqu’à ce que les poumons soient complètement vides.

Elle est facile à appliquer et maîtriser. On peut la pratiquer allongé, assis ou debout, de préférence en plaçant une main sur la poitrine et l’autre sur le ventre de manière se concentrer sur son inspiration (par le nez en gonflant le ventre) et son expiration (par la bouche en rentrant le ventre).

Elle est notamment utilisée dans les séances de sophrologie et de yoga.

La respiration du carré

Issue du pranayama (discipline du souffle en yoga), cette technique consiste à pratiquer une respiration par le nez qui est égale dans l’inspiration et l’expiration.

La séance se déroule généralement assis, on respire en 4 phases d’une durée égale, il convient donc de compter mentalement 2 temps, 3 temps, …, sachant que 4 secondes est idéal : inspiration (en gonflant l’abdomen), rétention du souffle dans les poumons pleins, expiration (en creusant l’abdomen), rétention du souffle dans les poumons vides. Il est nécessaire de répéter ce cycle au moins 10 fois, 20 fois étant plus efficace, ce qui fait environ 5 minutes.

La cohérence cardiaque

Elle consiste à contrôler la respiration pour modifier le rythme cardiaque. Le but étant de retrouver l’équilibre entre les deux systèmes nerveux sympathique (qui s’active sur l’inspiration) et parasympathique (qui s’active sur l’expiration). Grâce à une respiration lente et profonde au rythme de 6 respirations par minutes le rythme cardiaque baisse. Il est préconisé de pratiquer cette méthode pendant 5 minutes 3 fois par jour.

Contrairement aux méthodes de relaxation faisant appel à l’esprit, celles-ci sont très faciles à mettre en oeuvre seul(e) et peuvent être pratiquées de partout sans matériel spécifique. Mais là encore il faudra s’entraîner de façon régulière pour bien les maîtriser. Plus une technique est maîtrisée, plus rapidement on peut entrer en phase de relaxation.

Si vous connaissez d’autres techniques de relaxation via la respiration, n’hésitez pas à nous en faire part. Et si vous cherchez d’autres méthodes de relaxation, retrouvez les toutes dans l’article Quelles sont les différentes techniques de relaxation ?

Author

angee.myblog@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *